nettoyage agroalimentaire


agro humidePourquoi maîtriser le nettoyage agroalimentaire ?

L’environnement industriel agroalimentaire humide est nettoyé depuis de nombreuses années suivant un protocole standard type habituellement appelé « nettoyage en 5 phases » qui comprend : prélavage, mise en mousse, rinçage intermédiaire, désinfection et rinçage terminal.

Cependant, selon les zones à traiter et leurs types d’activité , ce protocole peut être ramené en 3 phases ou au contraire augmenté, du moins périodiquement , en 7 phases.

Nos experts vous proposent :

  • des outils et méthodes pour identifier les points forts / points faibles des méthodes mise en œuvre
  • d’optimiser les paramètres techniques mis en œuvre (pression, débits, choix des matériels et méthodes, sélection des formulations chimiques…)
  • des solutions alternatives permettant de prendre en compte les exigences spécifiques à votre environnement et vos contraintes d’exploitation ( cryogénie, vapeur sèche, lumière pulsée,etc.)

Quelque soit le protocole choisi, pour une réelle efficacité de mise en oeuvre, l’optimisation des méthodes de travail passe nécessairement par un accompagnement des opérateurs sur leur poste de travail.

agro sec

 

Dans un environnement industriel agroalimentaire sec , les objectifs des opérateurs sont de nettoyer mais surtout éviter de recontaminer l’environnement de travail.

Les méthodes de nettoyage consistent le plus souvent en une succession d’opérations unitaires qui présentent toutes leurs propres avantages et inconvénients.

En s’appuyant sur des solutions techniques, du matériel éprouvé, nos experts sont présents pour vous accompagner dans le choix et l’optimisation des méthodes de nettoyage adapté à votre outil industriel et votre environnement de travail.